Veille Emploi-Formation
Veille Emploi-Formation

Une nouvelle approche de l'inadéquation des compétences

L’inadéquation de compétences – c’est-à-dire l’utilisation sous-optimale des compétences d’un individu dans l’activité qu’il exerce – peut constituer un facteur d’insatisfaction pour les travailleurs et un frein à la progression de la productivité.
Les auteurs estiment à environ deux tiers la part des individus en apparente incohérence de compétences par rapport à leur métier et à leur profil de formation qui seraient en inadéquation de compétences. Cette approximation n’a pour objet que de donner un ordre de grandeur. Il serait préférable que ces individus exercent un métier dont le degré de compétences requis soit plus en phase avec leur niveau de compétences. Si un changement de position sur le marché du travail n’est pas toujours envisageable, notamment pour les plus âgés, la formation continue peut jouer un rôle important pour accroître le niveau de compétences des individus. En outre, dans les métiers où les scores médians de compétences sont les plus faibles, l’incohérence apparente de compétences pour les individus dont le score de compétences est en deçà du proxy de leur métier et profil de formation tient davantage à la faiblesse des performances individuelles qu’à un phénomène d’inadéquation de compétences et concerne particulièrement les non-diplômés. L’effort de formation continue doit se concentrer sur cette population.

France Compétences

Janvier 2021

28 p

COMPETENCE 34073 ; METIER 34099 ; ENQUETE 81304 ; FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE 14069

URL : https://www.strategie.gouv.fr/publications/une-nouvelle-approche-de-linadequation-competences