Outre le fait que les éoliennes en mer vont produire en grande quantité une énergie propre et renouvelable, une nouvelle filière industrielle va naître en Occitanie. Des centaines d’emplois se profilent, sur des métiers d’avenir : ingénierie, assemblage des turbines et des mâts, construction des flotteurs, remorquage en mer des ensembles éolienne-flotteur sur les sites d’exploitation, entretien et maintenance. Boostées par les deux fermes pilotes dans l’Aude et les Pyrénées-Orientales, les pépites régionales « voient dans l’éolien en mer une opportunité de diversification », c’est le cas de l’industrie aéronautique, qui pourra offrir un riche champ de compétences : usinage, logistique, process industriel, inspections, modélisations, matériaux, monitoring… Pour jouer groupés, une filière régionale se structure, à travers Wind’Occ, qui regroupe à ce jour 170 entreprises, académiques et laboratoires régionaux.