La dernière enquête BMO des entreprises montre qu’après deux années marquées par une crise sanitaire inédite, la reprise économique amorcée fin 2021 pourrait se prolonger en 2022.
Interrogées en fin d’année 2021, les entreprises font preuve d’optimisme : avec plus de 3 millions de projets, les intentions d’embauche progressent de 323 000 par rapport à 2021,soit une hausse de +12 %. Les conséquences, encore inconnues, de la guerre en Ukraine, n’apparaissent évidemment pas dans
les projets de recrutement renseignés dans BMO, l’interrogation ayant eu lieu fin 2021.

Les services aux particuliers constituent le premier secteur recruteur avec 37,6 % de l’ensemble des intentions d’embauche, soit 1 144 000 projets. Le secteur de l’industrie affiche une forte progression des intentions d’embauche (+23,8 %), portée par la hausse des projets dans la métallurgie (+42 %) et l’équipement électrique, électronique et informatique (+37,8 %), deux sous-secteurs ayant connu une chute de leurs intentions d’embauche l’année dernière.