En 2020, les tensions sur le marché du travail diminuent pour la première fois depuis 2015. Elles restent néanmoins élevées malgré le contexte de crise sanitaire.