Très attendu par les employeurs et les autres financeurs (Régions, notamment), ce service prévu par la loi du 5 septembre 2018, permet à un financeur d’automatiser sa politique d’abondement à des projets de formation sur la base de critères prédéfinis et de crédits délégués à la Caisse des Dépôts. Explications.