En mars, l’activité économique régionale a nettement reculé dans l’ensemble des secteurs sous revue, industrie, services marchands, bâtiment et travaux publics. Pour avril, les chefs d’entreprise manquent encore de visibilité sur leurs perspectives mais envisagent une nouvelle et forte diminution de l’activité.